Kiboko devient Solution Partner Akeneo

Nous sommes fiers de vous annoncer l’officialisation du partenariat de Kiboko avec Akeneo, l’éditeur de l’application du même nom qui simplifie vos enrichissements et votre gestion de données produits. Le PIM Akeneo (« Product Information Management » parfois appelé PCM ou MDM produits) est l’outil permettant aux entreprises de centraliser et harmoniser l’ensemble des informations techniques et marketing de leurs catalogues produits.

Bronze Partner

Kiboko devient partenaire Bronze de la solution Akeneo.

Nous sommes évidemment toujours en mesure d’intégrer la solution Akeneo avec votre système d’information avec des développements personnalisés et de vous fournir un support et assistance sur la mise en oeuvre de la solution avec les conseils de l’éditeur. Nous pouvons désormais vous proposer une intégration de l’édition Enterprise.

L’hippo rouge et l’hydre violette se rapprochent

Avec ce partenariat Kiboko évolue une nouvelle fois et montre sa compétence sur la technologie Nantaise, avec un suivi de la part de l’éditeur :

  • Notre équipe s’est formée depuis 3 ans pour pouvoir répondre aux projets PIM les plus ambitieux
  • Support et assistance complémentaire de l’éditeur sur la mise en oeuvre de la solution
  • Accès privilégié au service de support de l’éditeur, aux nouvelles versions, aux éditions Entreprise, aux environnement de démonstration…
  • Une valorisation de notre savoir-faire par l’éditeur de la solution
  • Une participation aux événements Akeneo réservés aux partenaires

Vous pouvez retrouver notre page partenaire sur le site d’Akeneo et si vous souhaitez plus d’informations n’hésitez pas à nous contacter.

On était au premier OroVibe, le 13 juin 2017, par Grégory

Ce Mardi 13 Juin 2017 j’étais au Studio Cyclone à Paris transformé pour l’occasion en loft OroVibe. Ça a été l’occasion de revoir des visages connus parmi les équipes Oro et Akeneo, mais aussi des développeurs d’OpenGento.

OroCommerce

On commence la journée par la keynote d’ouverture par Yoav Kutner, CEO d’Oro Inc.. Il est venu présenter l’environnement et les différentes solutions que propose Oro Inc.

Voici la galaxie d’applications construites autour d’OroPlatform :

  • OroCRM : CRM, gestion de clientèle
  • Akeneo : PIM, gestion de catalogue
  • OroCommerce : solution e-commerce B2B
  • Marello : ERP, gestion des stocks et approvisionnements
  • Diamante Desk : Helpdesk, solution de service client
  • TimeLap : solution de suivi de temps au sein d’OroCRM

L’équipe Oro Inc. approche désormais les 160 personnes, un beau développement en 4 ans et Oro va ouvrir une agence commerciale en France et au Royaume Uni en 2017.

Yoav a abordé une des fonctionnalités majeures d’OroCommerce, la gestion des workflows qui permet aux e-commerçants B2B de personnaliser le tunnel d’achat de leurs clients et de renforcer leurs processus internes de validation de commandes.

Arc International

Notre client, Grégory Tocut, qui représente Arc International est venu présenter son retour d’expérience sur le projet digital de la firme basée à Arques dans le Pas-de-Calais.

Arc est un des tous premiers clients d’OroCommerce, et je pense qu’ils ne seront pas les seuls. Chez Kiboko nous sommes fiers d’être leur partenaire intégrateur et de les avoir guidés depuis l’automne 2016 sur ce chemin.

Arc, axe ses ventes en 3 canaux principaux : les distributeurs B2B, les distributeurs B2C et des key accounts, qui effectuent des commandes sur-mesure.

Arc avait plusieurs critères pour choisir sa solution e-commerce B2B, dont la solidité de la stack technique et le besoin d’un socle fonctionnel adapté au B2B.

Les points positifs d’OroCommerce sont clairs dans le choix d’Arc : la satisfaction client avant tout.

Et la chose agréable sur ce projet OroCommerce, c’est la minimisation des développements d’une part grâce au socle fonctionnel adapté à leur besoin, mais aussi de mon point de vue de la propreté des développements et de la conception qui facilite la vie des intégrateurs et leur envie d’utiliser l’outil.

Akeneo

Fréderic de Gombert est également venu pour contextualiser les besoins d’un e-commerce B2B. Sans Akeneo, notre projet avec Arc n’aurait pas pu être réalisé avec autant de souplesse dans l’intégration des catalogues dans la stack e-commerce.

L’adoption d’Akeneo est globale, avec des bureaux en France, en Allemagne, aux États Unis et bientôt au Royaume Uni. La petite boîte Nantaise a bien su tirer son épingle du jeu avec un outil efficace et bien ficelé.

Conclusion

Ce premier évènement a attiré du monde, il y manque encore je pense des conférences plus techniques, mais il y a encore trop peu de personnes capables de parler de cette solution dans un évènement tel que celui-ci.

Pour en savoir sur l’évènement : Orovibe.com

Revue des changements prévus dans Akeneo 1.8, par Grégory

Edition du 14 juin 2017 : d’après cet article paru hier pendant l’OroVibe, la prochaine version ne serait pas numérotée 1.8 et le rythme des sorties de versions changera à partir de Septembre 2017.

Edition du 7 septembre 2017 : Akeneo a confirmé sur Twitter que la prochaine version sera numérotée 2.0.

Akeneo, le gestionnaire d’informations produit bénéficie de mises à jour majeures sur un rythme de 2 versions par an. La prochaine, qui devrait être logiquement la version 1.8, est prévue pour l’automne et promet déjà de grands changements.

Le Single storage, MySQL 5.7 et ElasticSearch

Depuis plusieurs versions, Akeneo utilise plusieurs modes de fonctionnement pour stocker les informations, selon la volumétrie du catalogue :

  • MySQL seul
  • MySQL et MongoDB en association, appelé « Hybrid Storage »
  • MySQL, MongoDB et ElasticSearch, pour les grosses volumétries disponible en édition Enterprise uniquement

À partir de la version 1.8, ces trois méthodes n’existeront plus. Elles seront remplacées par le Single Storage, un mode de stockage unique tirant partie des champs JSON de MySQL 5.7 et de l’indexation ElasticSearch.

MongoDB disparaît des dépendances, ce qui permettra de simplifier la maintenance quand des reference data sont présentes sur le projet et la nécessité de maitriser les deux types de mappings (Doctrine ORM et Doctrine MongoDB ODM).

Ce n’est pas pour autant que les infrastructures serveur seront plus simples, ElasticSearch est une brique très efficace mais qui demande des compétences encore peu répandues à l’heure actuelle. Ce n’est qu’une question de temps je pense, le gain de performances apporté par cet outil est très loin d’être négligeable.

La version MySQL 5.7 devient également un pré-requis. Elle apporte des gains de performances, mais également un nouveau type de champ JSON et un ensemble de fonctions et d’opérateurs pour gérer ce type de données. Il est également possible d’utiliser une syntaxe pour rechercher à l’intérieur du JSON sur le même principe que la commande jq pour en extraire certaines parties ou bien filtrer sur le contenu de ce JSON.

Migration sur Symfony 3.3

Dans cette nouvelle version Akeneo migre d’une version 2.7 aujourd’hui agée de 2 ans vers une version plus récente, la version 3.3 sortie ce 29 mai. Cette montée de version permettra de bénéficier d’améliorations de performances mais aussi des nouveaux outils apparus depuis dans le framework.

Autre point induit par cette migration, les formulaires sont migrés sur des vues Backbone. Depuis la version 1.6, un nouveau type de formulaire était apparu sur le formulaire d’édition de produit, qui exploite donc des vues Backbone. Entièrement conçu en javascript, il permet de simplifier l’organisation des pages et la conception de nouvelles interfaces.

Utilisation de BCMath avec les unités de mesure

Les attributs de type métrique vont bénéficier de l’utilisation de l’extension BCMath, qui permet de réaliser des calculs sur des nombres, avec un contrôle du niveau de précision et des arrondis.

Dans le cadre où l’on a besoin de gérer des données techniques de précision, nous pourrons mieux maitriser les arrondis et permettre à ceux qui en ont besoin d’obtenir des dimensions dans des unités adaptées et précises.

Utilisation des UUID pour identifier les produits

L’identification des produits utilisera désormais des UUID, à la place des entiers auto-incrémentés utilisés jusqu’à présent. Ce changement permettra d’une part de ne pas induire de verrouillage des tables MySQL lors des imports en masse des produits, ce qui peut poser des problèmes de performances et d’expérience utilisateur.

D’autre part, ça permettra aux développeurs de disposer d’un identifiant produit avant que celui-ci ne soit effectivement présent en base de données. Ce second point était une source de difficultés lors de l’écriture de certain types de connecteurs dans l’AkeneoBatchBundle. Il y a évidemment des points négatifs à ce nouveau fonctionnel, en particulier si tous les développements n’ont pas étés réalisés correctement, comme la possibilité laissée d’enregistrer une référence d’un produit qui ne sera jamais sauvegardé en base de données.

Le côté frontend n’est pas oublié avec Webpack

Du côté du frontend, Webpack prendra le pas sur l’ancien OroRequirejsBundle qui pour sa part sera retiré. C’est je pense une bonne chose qui permettra aux développeurs front de réaliser leurs développements en isolation, sans nécessiter d’avoir une version complète d’Akeneo sur leur environnement de développement.

Lire les détails à propos d’Akeneo 2.0

Oro MeetUp Paris

En ce mardi 6 décembre, nous avions rendez-vous à l’hôtel Mariott sur les Champs-Elysées pour assiter au premier Meetup Oro en France.

Oro MeetUp c’est quoi ?

L’équipe d’Oro Inc., Yoav Kutner son fondateur et CEO en tête, organisait son 1er évènement en France. Les discussions étaient consacrées à l’écosystème Oro et aux transformations des marchés du CRM et l’e-commerce B2B. Parmi les sponsors du meetup, on retrouvait Akeneo, Dotmailer et PayPal.

OroCRM et OroCommerce

La plateforme Oro, que l’on avait déjà découverte il y a quelques années avec OroCRM et Akeneo, s’enrichit aujourd’hui avec OroCommerce pour révolutionner le marché des e-commerce B2B. Dans cet éco-système, Oro CRM est une solution open-source basée sur Symfony 2. Yoav nous a rappelé à l’occasion de sa présentation les objectifs pour la version 2.0, Dima Soroka, le CTO d’Oro nous l’a expliqué un peu plus en détails lors d’un mini barcamp le matin même et dans le salon de démo.

Akeneo

Connecteur

Synolia présentait à cette occasion le connecteur Akeneo-OroCommerce qu’ils ont développé en interne. Nous avions commencé à le tester déjà la veille pour un projet client en cours au sein de Kiboko. Après quelques petits ajustements de jeunesse pour le faire fonctionner sur la beta 5 d’OroCommerce, Synolia propose un outil qui nous parait être déjà une très bonne base de travail pour interfacer ces deux outils.

Nous vous en dirons certainement plus d’ici quelques semaines à ce sujet.

Marello ERP

Ce meetup a été l’occasion de rencontrer l’équipe qui s’active derrière l’ERP Marello, lui aussi basé sur OroPlatform. J’ai pu discuter longuement avec Jaimy Casteleijn, un café à la main. On avait eu l’occasion d’échanger sur github, twitter et par mail dans les derniers mois, ça a été une très bonne occasion de se rencontrer.

Un projet à suivre pour l’année qui vient, le potentiel est plus qu’intéressant.

Revivez le meetup

Nous vous avons préparé une liste des moments à retenir durant les conférences :